9782251444581

           Me voilà de retour sur le blog après une longue absence pour vous chroniquer une de mes lectures lue dans un cadre scolaire cette année : L'utilité de l'inutile de Nuccio Ordine, un essai de 200 pages environ paru aux éditions Les Belles Lettres.

           Pourquoi vous parler de cette lecture alors que tant de bons romans dorment au fond de ma PAL ? Tout simplement car il s'agit ici d'un essai littéraire qui prend pour sujet un thème qui, je le pense, nous (les amateurs de littérature) intéresse sans doute. Il prend pour thème la survie de la littérature et des sciences humaines en général dans une société qui met en avant le profit, l'utile et qui attache plus d'importance aux discipines scientifiques.

      L'auteur, un professeur émérite de littérature en Italie qui dirige plusieurs collections dans des maisons d'édition françaises et italiennes, connait bien son sujet : à travers de nombreux exemples issus des grands classiques de la littérature et de la philosophie mondiale, Nuccio Ordine prend la défense de ces matières qui sont très fortement délaissées dans notre société actuelle, car elles ne "rapportent rien". L'auteur profite également de cette tribune pour dénnoncer le manque de moyens accordés aux universitées et aux chercheurs en Europe sous prétexte qu'ils "ne sont pas productifs". 

           L'essai d'Ordine est en plus couplé à l'essai d'Abraham Flexner portant sur le même thème, qui était déjà d'actualité à son époque (les années 1920), et qui est traduit pour la première fois en français. Cela a été pour moi une opportnitée de découvrir cet essayiste américain du début du vingtième siècle et ainsi comparer les deux études faites à de époques différentes mais ayant de nombreux aspects en communs.

        Oeuvre engagée, L'utilité de l'inutile de Nuccio Ordine est un livre que je n'aurai sans doute pas lu en d'autres circonstances. Je le conseille cependant aux amateurs de "Belles Lettres" (ceci est un jeu de mot involontaire avec le nom de la maison d'édition je tiens à le préciser !) et à tout ceux qui souhaitent avoir des exemples pertinents et originaux issus des grands classiques de la littérature depuis l'Antiquité (lycéens et étudiants pensez à vos dissert' !). Un essai intéressant que l'auteur qualifie lui-même de "Manifeste" et qui fait réfléchir sur plusieurs aspects de notre monde actuel. 

Ce livre rentre dans le cadre du challenge "Il Viaggio" désormais reprit par Eimelle, et ce billet en est ma première participation (mais pas la dernière !) ;)

Emmau-s