18 décembre 2013

Bilan Mensuel n°5 : Novembre 2013.

     Mieux vaut tard que jamais, voici un bilan express de mes lectures du mois de novembre. On est plus proche du bilan du mois de décembre que celui de novembre mais qu'importe !

     Novembre fera en plus office de "vache maigre" puisque seulement trois lectures ont été effectuées ce mois-ci et deux d'entre elles feront l'objet d'une chronique, la troisième n'ayant pas grand intérêt sur ce blog.

   Commençons avec le livre qui sera privé de billet : Manifeste ! La connaissance libère. rédigé par un collectif d'universitaires, de sociologues, d'historiens, de politistes, de chercheurs et d'ethnologues. Edité aux éditions du Croquant, ce manifeste contre la disparition de la sociologie dans l'enseignement et la baisse des moyens attribués aux chercheurs en sciences humaines, m'a laissé de marbre. Bien que court (une soixantaine de pages), la lecture m'a semblée longue et répétitive ( L'utilité de l'inutile de Nuccio Ordine lu le mois dernier abordant peu ou prou les mêmes thèmes m'a semblé plus intéressant). A éviter sauf si la question vous intéresse.

    La seconde lecture est un roman de John O'Hara, le "Balzac américain" selon les critiques, intitulé La fille sur le coffre à bagages. Ce roman de 125 pages se situe à New York pendant la Prohibition, James Malloy, un attaché de presse dans une société de production de cinéma, se lit à la star en perte de vitesse Charlotte Sears. Cette relation inattendue décrite tout en finesse va faire face à un terrible évènement. L'auteur décrit à la perfection cette société pleine de désillusions et regrets, où les apparences sont reines et où les drames souterrains font plus de dégâts qu'on pourrait le croire...

    La troisième et dernière lecture de ce mois de Novembre est une pièce de théâtre, il s'agit de la fameuse comédie d'Eugène Labiche Le voyage de Monsieur Perrichon, une comédie de moeurs révélatrice de son époque (la vie des bourgeois durant le Second Empire) qui chasse les idées noires et nous fait passer un bon moment même si son dénouement est assez convenu. Une (re)lecture sympathique pour oublier la grisaille ambiante...

manifeste    9782011689580-G    9782253129226-T

Voilà pour le bilan du mois de Novembre, à bientôt pour de nouvelles lectures !

logobilmens

Posté par Ostinato à 16:19 - - Permalien [#]