01 février 2014

Bilan mensuel n°7 : Janvier 2014

     Nous sommes le premier jour du nouveau mois, il est donc temps d'établir un petit bilan du mois qui vient de s'écouler. Le premier mois de cette nouvelle  année a été synonyme de régime intensif pour ma PAL qui se déleste de 5 livres ce mois-ci !!! ( Mon inscription pour le plan Orsec 2014 y est peut-être pour quelque chose ...). Je suis ravie d'avoir ainsi pu faire des lectures variées et plaisantes qui ont été pour certaines de véritables coup de coeur. Voici le détail de ce mois de janvier :

    J'ai choisis de débuter l'année 2014 en lisant une BD de la dessinatrice de Charlie Hebdo, Catherine Meurisse, intitulée Mes hommes de Lettres. Cette lecture a été un gros coup de coeur, j'ai adoré cet album fabuleusement drôle et intelligent. J'ai appris de nombreuses choses à propos de notre histoire littéraire. Cet ouvrage m'a donné envie de lire davantage de classiques et de poursuivre ma lecture des albums de Meurisse avec Le Pont des arts qui est consacré aux peintres du XIXème siècle. Je vous le recommande.

    Ma deuxième lecture du mois a été un "pavé" de 700 pages écrit par Douglas Kennedy, La poursuite du bonheur, qui a été une agréable découverte du travail de cet auteur et m'a donné envie de lire un autre roman que j'ai de lui qui se trouve dans ma PAL: L'homme qui voulait vivre sa vie. J'ai apprécié le cadre historique et je me suis attachée à ces personnages aux sentiments complexes qui doivent faire face aux grands enjeux de leur temps.J'ai néanmoins regretté certains passages qui m'ont semblé superflus. Un livre agréable sans être un coup de coeur.

    Passons maintenant aux livres que je n'ai pas encore chroniqués : ils sont au total de trois et sont, une fois encore, très différents les un des autres. En janvier, un monologue de théâtre italien cotoit un roman biographique français et un roman policier anglais. Bref, c'est l'auberge espagnole !

    Lu dans le cadre d'une lecture commune avec Eimelle, Novecento: pianiste est le monologue de théâtre italien qui m'a permis de découvrir toute la poésie et le talent d'Alessandro Baricco. J'ai été charmée par l'histoire de ce pianiste n'ayant passé toute sa vie sur un bateau sans jamais toucher la terre. En outre, il m'a permis de valider plusieurs participations aux challenges auxquels je contribue. Le billet arrive bientôt.

    Lu dans le cadre du "Jacques a dit" du mois de Janvier chez Métaphore, Alabama Song est un roman biographique français ayant obtenu le prix Goncourt en 2007. J'ai beaucoup apprécié le style qu'a utilisé Gilles Leroy qui retranscrivait parfaitement l'état d'esprit de Zelda Fitzgerald. Bien qu'il ait reçu un accueil mitigé au sein de la blogosphère, j'ai aimé ce roman que j'ai lu d'une traite et j'espère lire prochainement un autre roman de Leroy (Zola Jackson est encore dans ma PAL).

    Il y avait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un roman de "La reine du crime" Agatha Christie. En lisant Le crime du golf, une des rares aventures de Poirot se déroulant en France, j'ai été ravie de retrouver les personnages que j'appréciais tant plus jeune, de retrouver cette ambiance et époque particulière désormais révolue. Une fois encore je me suis faite menée du bout du nez tout au long de l'enquête et j'ai été surprise lors du dénouement final. Une lecture qui donne envie de lire d'autres aventures du détective belge.

    Voici donc pour les lectures du mois de janvier. Cependant le premier mois de 2014 ne s'est pas résumé qu'en cela, puisque j'ai continué la rubrique que j'ai créée en décembre dernier, Ostinato en vadrouille qui relate mes expéditions en milieux artistiques (musées, expositions temporaires, galleries d'art...). Ce mois-ci je me suis précipitée à l'Exposition Astérix à la BNF avant la fermeture définitive qui a eu lieue le 26 janvier. Vous en saurez plus dans un prochain billet, promis !

asterix-a-la-bnf-b7r0

 

meshommesdelettres_78176  10230_664173  couv33199395 

 leroy 1 blog  75815_2657640

 

 

logobilmens

Posté par Ostinato à 01:37 - - Permalien [#]