lart_super_heros_marvel_avis_sur_lexpo_L_vy8xaR

       Je vous avais déjà parlé du Musée des Arts Ludiques lors de ma visite de l'exposition inaugurale Pixar l'hiver dernier, mais aujourd'hui, je vais vous parler de ma visite de leur nouvelle exposition qui dure jusqu'au 31 août 2014 et qui est consacrée à "L'art des super-héros Marvel".

      Avec cette exposition, pour la première fois, les super-héros sont exposés dans un musée et reçoivent ainsi leurs lettres de noblesse de la part du monde de l'art. La philosophie du Musée des Arts Ludiques est donc totalement respectée puisque l'objectif premier de ce musée, lors de sa création, était de promouvoir les arts dits "mineurs" faisant partis de l'entertainment (le divertissement en français) qui jouissaient d'une faible reconnaissance de la part des acteurs du monde artistique. Les super-héros de l'écurie Marvel ont donc le droit à un espace où l'on peut découvrir ou redécouvrir leurs histoires, leurs modes de fabrication ainsi que leurs influence sur les autres arts (notamment le cinéma).

marvel-art-ludique

     Comme toujours avec le Musée des Arts Ludiques, l'exposition est très riche en oeuvres et objets exposés, parfois jusqu'à l'excès, ce qui fait que la profusion des objets prend la place des explications nécessaires à la bonne compréhension des visiteurs qui ne sont pas spécialement érudits dans le domaine. Ce manque de notes et de panneaux explicatifs est selon moi le gros point négatif de cette exposition, sympatique au demeurant.

     Contrairement à l'exposition Pixar de l'hiver dernier, l'exposition Marvel comporte plus de contenu multimédias et plus particulièrement de vidéos. Ces documents sont pour la plupart des interviews inédites réalisées spécialement pour l'occasion. Beaucoup d'entre elles sont consacrées à Stan Lee, le co-créateur de nombreux super-héros Marvel avec Jack Kirby. Elles mettent en avant ses influences artistiques et culturelles et nous font part du processus de création des super-héros des années 1960 (Iron-Man, les Quatre Fantastiques, Hulk, Thor...) qui ont permis à Marvel de renouer avec le succès. Certaines vidéos originales prennent également en compte le point de vue de créateurs de BD européennes contemporaines tels que Zep (Titeuf) ou encore Joan Sfar (Le chat du rabbin, Aya de Yopougon...). Leur regard sur l'univers créé par Marvel est intéressant pour le visiteur car il permet de mettre en parallèle deux visions du même art, deux savoir-faire.

photo-5

    La dernière partie de l'exposition ne s'intéresse pas à l'aspect "Comics" de l'univers Marvel mais à l'aspect "cinématographique" qui prend de plus en plus d'importance dans la logique économique du groupe Marvel. Les adaptations cinématographiques des planches éditées au siècle dernier sont déjà conséquentes et le seront encore plus à l'avenir, c'est pour cette raison que de nombreux objets issus des films ont été exposés au Musée des Arts Ludiques. Ainsi, on peut y retrouver le bouclier de Captain America, le marteau de Thor, mais aussi (et surtout ;) ) le casque d'Iron Man ! Moins fournie au niveau des oeuvres exposées que la partie consacrée aux comics, cette partie possède néanmoins l'avantage de montrer le lien qui unit les deux formes d'expression que sont la bande-dessiné et le cinéma. 

    Malgré un manque d'explications des oeuvres, l'exposition "L'art des super-héros Marvel" reste une bonne exposition que je réserve néanmoins aux inconditionnels de cet univers. Les néophytes se sentiraient perdus face à ce flot de planches et de croquis préparatoires qui sont bruts de tout commentaires et de contextualisation.

Ce billet rentre dans le cadre du challenge "L'art dans tous ses états" chez Shelbylee.

L_art_dans_tous_ses_tats