13 octobre 2014

Hors de moi, de Didier Van Cauwelaert.

9782253112488-G

      Ça a beau être une lecture qui date un peu (même beaucoup), mais je garde encore un souvenir assez vivace de Hors de moi de Didier van Cauwelaert. C'est par ce thriller, ma première incursion dans ce genre depuis l'ouverture de ce blog, que je découvre le vaste univers littéraire de Didier van Cauwelaert. Cet ouvrage est un des plus connu de l'auteur, et peut sembler familier pour certains d'entre vous. En effet, pour les amateurs (amatrices) de films d'action, vous avez très probablement entendu parler de sa célèbre adaptation au cinéma sortie en 2011 sous le titre de Sans identité avec l'acteur Liam Neeson dans le rôle principal de Martin Harris. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas le film et/ou le livre, voici en quelques mots de quoi pouvoir vous situer au niveau de l'intrigue :

     A la suite d'un accident de voiture qui a failli lui coûter la vie, le biologiste américain Martin Harris a perdu tout ce qui composait son identité : son nom, son travail, sa femme... A sa sortie de l'hôpital, il découvre avec effroi que quelqu'un s'est approprié sa vie. Son entourage est persuadé que l'intru qui évolue à leurs côtés est le véritable Martin Harris et que personne, pas même sa femme, ne se rappelle de lui. Comment prouver son identité lorsqu'on a tout perdu ? Qu'est-ce qui permet de prouver qu'on existe aux yeux des autres ? 

     A travers ce roman, Didier van Cauwelaert aborde des thématiques importantes qui nous concerne tous en tant qu'individu. En effet, qu'est-ce qui nous permet de nous rendre unique, de nous différencier des autres ? Quels sont les éléments qui permettent de (re)construire notre identité ? En suivant le déroulement haletant de cette quête d'identité, le lecteur en profite pour se questionner sur lui-même, sur ce qui le caractérise en tant qu'individu. Cette introspection personnelle du lecteur permet de placer Hors de moi dans la catégorie peu fournie des "thrillers métaphysiques".

     En ce qui concerne tout l'aspect "thriller" a proprement parler de ce roman, Didier van Cauwelaert respecte toutes les règles du genre : le suspense est omniprésent, on y retrouve une intrigue complexe ainsi que de beaux moments d'actions qui font de Hors de moi un roman haletant. L'auteur parvient ici à nous donner l'impression de lire un polar anglo-saxon, à la façon d'Harlan Coben... la french touch en plus. Ce qui est loin d'être désagrable. 

     Hors de moi m'a donnée envie de lire d'autres ouvrages de Didier van Cauwelaert tels que Le témoin de la mariée, Un aller simple (Prix Goncourt 2014) ou encore Le père adopté mais aussi (et surtout) de découvrir enfin l'adaptation cinématographique Sans identité, dont je vous ai déjà un peu parlé en début de billet afin de pouvoir les comparer. J'ai aussi vu qu'une version poche de la suite de Hors de moi venait de paraitre chez le Livre de Poche sous le titre de Double identité (référence à peine voilée au titre du film) qu'il me tarde également de lire. Un beau programme de lectures en perspective, qui je l'espère, sera à la hauteur du thriller que je vous ai (enfin !) présenté aujourd'hui.

 

Cette lecture est une nouvelle participation aux challenges auxquels je participe : le challenge "La littérature fait son cinéma" chez moi, le challenge "Le mélange des genres" chez Miss Léo ainsi que le Plan ORSEC 2014 chez George.

my-week-with-marilyn   melangedesgenres8   pal-orsec-20141

 

Posté par Ostinato à 22:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]