23 avril 2014

Du nouveau dans ma PAL... parce qu'il y avait longtemps !

      Bien que je sois impliquée dans un Plan ORSEC visant à faire réduire la taille de ma PAL, je reste malgré tout une acheteuse de livres. En plus, grâce à ce fameux plan ORSEC je lis plus qu'auparavant alors je ne culpabilise pas du tout ! (enfin peut-être un peu...). Tout cela concours donc à ce que j'aille en librairie et  accomplisse l'irréparable... Ce billet est donc le résumé de plusieurs descentes en librairies puisque désormais je n'en achète plus qu'un ou deux à la fois :   

     Le résultat de mes achats est encore une fois assez éclectique puisqu'une pièce de théâtre allemande partage l'affiche avec deux romans américains, un roman policier anglais et une découverte éditoriale française !

      Je me suis procurée La contrebasse de Patrick Süskind, le célèbre auteur du Parfum. Ce monologue à la fois tragique et drôle m'a attirée en raison de la représentation théâtrale actuellement à Paris avec Clovis Cornillac où je n'ai malheureusement pas pu m'y rendre. Pour me consoler, j'ai donc acheter le texte qui en est à l'origine.

     Après avoir lu (et aimé) au mois de mars le premier roman de Julie Otsuka intitulé Quand l'empereur était un Dieu, je me suis offerte son second best-sellers Certaines n'avaient jamais vu la mer récompensé par le Prix Femina en 2012. Après avoir consulté différents avis sur les blogs, j'ai hâte de le lire à mon tour !

    Sous l'influence de George, je me suis enfin décidée à acheter (et lire bien sûr) un roman de Joyce Carol Oates, Zarbie les yeux verts, aparement destiné aux ados mais qui conviens aussi aux adultes. Ce sera pour moi l'occasion de découvrir enfin cette auteure dont on m'a dit le plus grand bien. 

    Après avoir lu Le crime du golf en janvier dernier, et même si j'ai encore plusieurs de ses romans dans ma PAL, je me suis acheté Rendez-vous à Bagdad d'Agatha Christie qui a la particularité de n'avoir aucun des célèbres détectives dans l'intrigue. Exit donc Hercule Poirot, Miss Marple et autres époux Beresford, place à Victoria Jones et à ses aventures iraquiennes !

     Le dernier de mes achats est issu d'une maison d'édition peu connue : Les Editions de l'Arbre Vengeur qui publie sous un format poche et avec des couvertures attractives des textes littéraires passés aux oubliettes. Je me suis donc achété L'homme qui s'est retrouvé d'Henri Duvernois qui était en soldes (-50%) dans une grande surface culturelle bien connue (commençant par un F...). Une bonne affaire qui m'a permise de faire une belle découverte !

Avez vous lu ces livres ? Qu'en avez-vous pensé ? Votre avis m'intéresse ! Et si jamais vous voulez faire une petite LC, je suis partante !

couv19790955   couv7729516   couv64329417   9782253032328-T   DUVERNOIS-COUVERTURE

Posté par Ostinato à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

06 janvier 2014

Des petits nouveaux pour faire grossir ma PAL.

    Je reconnais que lorsque j'entre dans une librairie, j'en ressors très rarement les mains vides et cette fois-ci ne fait pas exception ! Je plaide coupable et je ne regrette pas du tout mes achats. Je n'ai qu'une hâte : les lire au plus vite !

    Aujourd'hui, 5 livres sont tombés tout seuls dans mon panier (enfin...presque !) : 4 romans et un monologue dont je vous fait tout de suite la présentation, même si je suis sûre que vous le connaissez déjà.

    Il s'agit du célèbre monologue théâtral de l'auteur italien Alessandro Baricco, Novecento : pianiste, que j'avais repéré l'année dernière sur Livraddict. Le livre est en soi très court mais il est, si j'en crois l'avis des blogueurs, superbe. Je l'ai également acheté car il entre en compte dans plusieurs challenges auxquels je participe. Un achat utile, donc !

    Dans les romans que je me suis procurées, je me suis rendu compte que j'avais réalisé, par inadvertance, un "mini" hommage à Doris Lessing qui nous a quitté depuis peu et dont j'avais lu le roman The Fifth Child cet été. J'ai choisi deux de ses romans pour grossir les rangs de ma PAL (qui n'en avait pas vraiment besoin):

    J'ai choisi la suite de The Fifth Child, Le monde de Ben que j'ai acheté en français, contrairement au précédent que j'avais acheté en version originale. Dans ce roman, Ben (le cinquième enfant) a désormais dix-huit ans et erre seul dans les rues de Londres, jusqu'à ce qu'il soit embauché en tant que cobaye dans un laboratoire douteux. On suit son parcours aventureux et on en apprend enfin plus sur sa psychologie. 

    Le second roman de Doris Lessing est un court roman de 124 pages, Victoria et les Staveney, un récit où l'auteur traite des thèmes qui lui sont chers : le racisme, l'étude des sentiments et de la bassesse humaine, au travers de l'opposition entre Victoria, une femme noire issue d'un milieu modeste et les Staveney, une riche famille blanche qui s'immisce dans l'éducation de Mary, la fille de Victoria.

    Les deux autres romans sont d'auteurs français, mais ils abordent des thèmes totalement différents : le premier, Américain,Américain, d'Hubert Prolongeau est un roman s'inspirant de faits historiques réels : Elia Kazan, cinéaste de génie et anticommuniste, dénnonce dans les années 1950 certains de ces amis communistes à la commission McCarthy. A partir de cet acte, le réalisateur trouve l'inspiration pour ses plus grands films. Le livre, à travers le destin parallèle du narrateur, décrit "l'âge d'or" d'Hollywood mais interroge aussi le lien entre génie et bassesses morales. 

    Le second, quant à lui, est une aventure rocambolesque sur un Stradivarius qui a été dérobé lors d'un concert à New York en 1936. Dans Tribulations d'un Stradivarius en Amérique, Frédéric Chaudière raconte l'histoire incroyable de ce violon mythique depuis la taille du bois pour le concevoir trois ans auparavant jusqu'à nos jours. Un récit qui a l'air plaisant et qu'il me tarde de découvrir.

couv33199395   doris-lessing-monde-ben-L-2   71064018   9782290015209FS   9782742775903

Posté par Ostinato à 06:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 septembre 2013

Lorsque le cours de Littérature me donne l'occasion d'aller en librairie...

    "Mince alors, je suis obligée d'aller acheter Les mains libres de Paul Eluard et Man Ray, et puis tu as bien entendue la prof à la réunion, elle nous a dit de ne pas tarder à l'acheter..." 

   C'est donc avec cette excuse que je me suis dirigée (sans rechigner) à la librairie la plus proche : non seulement j'ai trouvé ce que je devais acheter, mais j'ai surtout trouvé ce que je n'aurais pas dû acheter ! Voici le résultat de ma récolte :

   Tout d'abord les deux livres que je devais me procurer : Les mains libres de Paul Eluard et Man Ray ainsi que Lambeaux de Charles Juliet. Je ne suis pas particulièrement amatrice de poésie mais le concept de ce recueil m'a intriguée : contrairement à ce qui se fait habituellement, c'est ici le poète qui retranscrit avec des mots les dessins de Man Ray. Quant à Lambeaux de Juliet, c'est un roman autobiographique dans le même esprit que Aliocha d'Henri Troyat que j'avais beaucoup apprécié. Un bon moment de lecture en perspective !

 

9782070337958     41WDJSTDYKL

Ces deux achats ont été suivis par pas moins de 6 autres livres : 3 pièces de théâtre et 3 romans (j'aime la paritée littéraire).

    Alors au théâtre ce soir : Me l'étant promis la fois dernière, je me suis procurée César de Marcel Pagnol. Je vais désormais pouvoir m'attaquer à La Trilogie Marseillaise en toute tranquilité. Pourquoi avoir acheté Les sorcières de Salem d'Arthur Miller ? En lisant Une semaine avec Marylin de Colin Clark cet été qui faisait mention de ce troisième mari, je me suis alors décidée à explorer l'oeuvre de ce grand dramaturge américain en lisant d'abord la plus célèbre de ses oeuvres. Pour finir cette section théâtrale, je me suis procurée une pièce d'Anouilh qui ne me semble pas très connue mais qui à l'air prometteuse :La Grotte une pièce qui commence comme une comédie policière mais qui évolue en révolte des personnages contre l'auteur et qui empêche la résolution du crime. Il me tarde de la lire !

 T43   62451528    9782081204775FS

 

    Quant aux romans, les trois heureux élus à rejoindre ma PAL sont : Hors de moi de Didier van Cauwelaert que j'avais repéré chez Metaphore et qui a été adapté au cinéma sous le titre de Sans identité, La mort du petit cheval d'Hervé Bazin qui est la suite du classique Vipère au poing, on retrouve Jean Rezeau, dit Brasse-Bouillon, éloigné de sa mère, la haïssable Folcoche, mais celle-ci s'acharne toujours à briser ses rêves et ambitions. Et pour finir La petite robe de Paul, de Philippe Grimbert, auteur de Un secret que j'avais beaucoup apprécié en le lisant cet été et qui m'avait donné envie de lire un autre livre de cet auteur.

 9782253112488-G   couv19379083   9782253068198-T

Voilà pour le descriptif de mes récents achats. Et vous qu'avez-vous acheté ? Seriez-vous tenté par une LC ? 

Posté par Ostinato à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2013

Du nouveau dans ma PAL ! #3

    En ce mois de vacances, j'ai eu tout le loisir d'aller faire un (enfin...plusieurs !) tour(s) à la librairie. Et si le mot "vacances" est le contraire du mot "raisonnable", et bien je dois dire que je n'ai pas dérogé à la règle ! Pas moins de 12 achats ce mois-ci dont certains ont été repérés sur des blogs, ou achetés à l'occasion du challenge "Marcel Pagnol". Voici le résultat des courses. Il y a de tout : du théâtre, des romans, des nouvelles, du classique, du "presque" classique, du contemporain... 

fille   

Après avoir lu 1984 et ayant déjà lu il y a quelques années La ferme des animaux, j'ai eu envie de lire un autre roman d'Orwell et c'est en me baladant dans divers blogs que je suis tombé sur Une fille de pasteur, histoire d'une jeune fille (de pasteur) amnésique dans les années 1930 qui va partager la vie des sans-abris de Londres. Cependant, sa mémoire lui revient peu à peu mais aura-t-elle la force de retrouver la vie qu'elle avait avant ou aspirera-t-elle à une autre vie ? Ça je ne le saurai qu'en le lisant.

 

1526513_9261709

     

fanny_couv

     J'ai également acheté les deux premiers volets de la Trilogie marseillaise de Pagnol : Marius et Fanny en prévision du challenge "Marcel Pagnol" que je viens de créer. J'avais vu la version de Daniel Auteuil au cinéma il y a peu et j'avais envie de lire les pièces qui en sont à l'origine. Je n'ai malheureusement pas pu trouver César mais ce n'est que partie remise. 

 

 

 

9782253124801g

 

  Découverts sur différents blogs littéraires je n'ai pas pu résister à la tentation d'acheter ces trois court romans dont aucun ne ressemble de près ou de loin à son voisin.

Avec No et moi, Delphine de Vigan signe ici une roman social mettant en scène l'amitié de deux jeunes filles que tout oppose : Lou, une ado surdouée et No, une jeune SDF. Lou va tout faire pour sauver son amie de la rue mais ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait...

 

 

9782253157588_1_75

Le deuxième roman est inspirée d'une histoire vraie, celle d'Adolphe Pâques, coiffeur de son état, mais il n'est pas un coiffeur ordinaire,

9782253123576-T

c'est le coiffeur de Chateaubriand, le grand écrivain en pleine rédaction de ses Mémoires d'outre-tombe. Adolphe est totalement fasciné par son client au point de conserver ses cheveux coupés pour en faire des tableaux... Un roman original qu'il me tarde de découvrir.

Quant au troisième roman, il s'agit de L'enfant de Noé, d'Eric-Emmanuel Schmitt qui est le quatrième tome du "Cycle de L'Invisible" et dont l'action se situe durant la Seconde Guerre Mondiale. Un prêtre décide de sauver un enfant juif des persécutions nazies. Une histoire bouleversante qui va être sublimée par l'écriture de Schmitt.

           

    J'ai également acheté des classiques que je recherchais depuis longtemps sans jamais les trouver : Thérèse Desqueyroux de François Mauriac, A l'ouest rien de nouveau d'Erich Maria Remarque et une pièce de Shakespeare : Le songe d'une nuit d'été. J'ai aussi acheté deux autres pièces de théâtre : La machine infernale de Jean Cocteau et Le paquet de Philippe Claudel.

9782253004219-T       remarque    Electre_978-2-210-76096-7_9782210760967la-machine-infernale_cocteau     9782253157465-T

9782253160113-T

 

Quant au dernier livre que j'ai acheté : Le front russe, je l'ai prit car j'étais intiguée par le mélange titre/couverture. Le titre évoque la guerre, le conflit, les bataille, la Seconde Guerre Mondiale... alors que l'image de couverture indique de l'humour, du rire.

Pour sauver le suspence, j'ai volontairement décidé, contrairement à mes habitudes, de ne pas lire la quatrième de couverture. J'ai donc hâte de voir ce que ça donne... 

 

Posté par Ostinato à 19:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 juillet 2013

Des nouveautés dans ma PAL ! #2

Deux mois de vacances ça peut sembler long, il faut donc trouver des astuces pour faire passer le temps et pour ma part j'en ai trouvé une belle. Vous voulez savoir laquelle ? C'est très simple, il faut LIRE DES LIVRES ! Je suis donc allée faire un tour chez le libraire et voici mon butin :

 

DSCF0063

- Viou d'Henri Troyat.

- Histoire du monde en neuf guitares d'Erik Orsenna.

- Etoiles de Simonetta Greggio.

- La douceur des hommes de Simonetta Greggio.

- Mal de pierres de Milena Agus.

- De l'eau pour les éléphants de Sara Gruen.

- L'enfer commence avec elle de John O'hara.

- La fille sur le coffre à bagage de John O'hara.

 

Voilà j'ai trouvé de quoi m'occuper mais le seul inconvénient est que ma PAL a prit un peu de poids ... 

Posté par Ostinato à 17:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 juin 2013

Des nouveautés dans ma PAL !

Voici quelques petites nouveautés qui vont ( encore plus ) alourdir ma PAL …

balzac 1 blog           delacourt 1 blog          leroy 1 blog          leroy 2 blog          schmitt 1 blog          schmitt 2 blog          un jour blog

 

liseur            lor          lvs         surf c

Les avez vous déjà lus ? Avez vous envie de les lire ? J'attends vos commentaires avec impatience !

 

 

 

Posté par Ostinato à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]