couv33199395

     Lu dans le cadre d'une lecture commune partagée avec Eimelle, Lili, Jostein et Miriam, Novencento: pianiste est un monologue théâtrale d'Alessandro Baricco. Selon son auteur, Novecento se situerait "à mi-chemin entre une vraie mise en scène et une histoire à lire à voix haute". Je partage son avis et j'irai même plus loin en disant que ce texte pourrait être considéré comme un véritable conte pour adulte, pleins de charme et de poésie.

     C'est d'ailleurs ce qui m'a fait considérer ce court ouvrage comme un véritable coup de coeur. La poésie traverse le texte du début à la fin, on est charmé par l' histoire de Danny Boodman T.D. Lemon Novecento, l'homme qui n'a jamais mis les pieds sur terre (au sens propre comme au figuré). On est emporté par le récit qui nous est conté par son meilleur ami. La musique de l'Océan jouée par Novecento plusieurs fois dans le récit et hymne symbolisant sa différence nous berce et on voyage, sans nous en rendre compte, dans un bateau transaltlantique dans les années 1920-1930, période charnière de l'imigration européenne vers les Etats-Unis.

vignette2122

    Cette dimmension temporelle est importante car grâce à ce récit, on visualise certains aspects historiques sur la vie des passagers des différentes classes dans ces bateaux à travers le regard des musiciens de l'orchestre (ce qui m'a fait penser au film Titanic de James Cameron). On éprouve une certaine tendresse pour les voyageurs de la 3ème classe ainsi pour les musiciens qui ne sont là que pour servir de distraction aux passagers. Ceux-ci en oublient même de prêter attention au génie musical de Novecento qui traverse néanmoins les océans et acquiert une certaines renommé dans tous les ports...

    Comme dit précédent, j'ai beaucoup aimé cette ouvrage par la musicalité et la poésie qui s'en dégage. J'ai été émue par la relation d'amitié entre Novecento et le personnage-narrateur qui s'est établie grâce à la musique. J'ai aimé la plume de Baricco que j'ai découverte grâce à cet ouvrage et je souhaiterai lire d'autres de ses oeuvres en espérant qu'elles soient de même qualité.

    Novencento: pianiste est donc une histoire qui m'a faite vivre toutes les émotions et qui m'a enmenée dans une bulle hors du temps, comme dans un songe ou un rêve éveillé sur un fond de ragtime ou d'un solo de jazz... Bref, un livre qui m'a transportée et qu'il faut lire absolument.

 

Cet ouvrage était donc une lecture commune que j'ai initiée avec Eimelle mais il est aussi une participation à une multitude de challenges auxquels je partcipe : Le plan Orsec 2014 chez George, les challenges "Il Viaggio" et "Théâtre" chez Eimelle, et le challenge "La littérature fait son cinéma" chez Will car ce monologue a été adapté au cinéma par Giuseppe Tornatore sous le titre La légende du pianiste sur l'océan. Sans oublier le challenge "Des notes et des mots" chez Anne.

Emmau-s   pal-orsec-20141   theatre logo   Challenge_La_litt_rature_fait_son_cin_ma_2013   Lectures-communes   challenge-des-notes-et-des-mots-4