Bien que je sois impliquée dans un Plan ORSEC visant à faire réduire la taille de ma PAL, je reste malgré tout une acheteuse de livres. En plus, grâce à ce fameux plan ORSEC je lis plus qu'auparavant alors je ne culpabilise pas du tout ! (enfin peut-être un peu...). Tout cela concours donc à ce que j'aille en librairie et  accomplisse l'irréparable... Ce billet est donc le résumé de plusieurs descentes en librairies puisque désormais je n'en achète plus qu'un ou deux à la fois :   

     Le résultat de mes achats est encore une fois assez éclectique puisqu'une pièce de théâtre allemande partage l'affiche avec deux romans américains, un roman policier anglais et une découverte éditoriale française !

      Je me suis procurée La contrebasse de Patrick Süskind, le célèbre auteur du Parfum. Ce monologue à la fois tragique et drôle m'a attirée en raison de la représentation théâtrale actuellement à Paris avec Clovis Cornillac où je n'ai malheureusement pas pu m'y rendre. Pour me consoler, j'ai donc acheter le texte qui en est à l'origine.

     Après avoir lu (et aimé) au mois de mars le premier roman de Julie Otsuka intitulé Quand l'empereur était un Dieu, je me suis offerte son second best-sellers Certaines n'avaient jamais vu la mer récompensé par le Prix Femina en 2012. Après avoir consulté différents avis sur les blogs, j'ai hâte de le lire à mon tour !

    Sous l'influence de George, je me suis enfin décidée à acheter (et lire bien sûr) un roman de Joyce Carol Oates, Zarbie les yeux verts, aparement destiné aux ados mais qui conviens aussi aux adultes. Ce sera pour moi l'occasion de découvrir enfin cette auteure dont on m'a dit le plus grand bien. 

    Après avoir lu Le crime du golf en janvier dernier, et même si j'ai encore plusieurs de ses romans dans ma PAL, je me suis acheté Rendez-vous à Bagdad d'Agatha Christie qui a la particularité de n'avoir aucun des célèbres détectives dans l'intrigue. Exit donc Hercule Poirot, Miss Marple et autres époux Beresford, place à Victoria Jones et à ses aventures iraquiennes !

     Le dernier de mes achats est issu d'une maison d'édition peu connue : Les Editions de l'Arbre Vengeur qui publie sous un format poche et avec des couvertures attractives des textes littéraires passés aux oubliettes. Je me suis donc achété L'homme qui s'est retrouvé d'Henri Duvernois qui était en soldes (-50%) dans une grande surface culturelle bien connue (commençant par un F...). Une bonne affaire qui m'a permise de faire une belle découverte !

Avez vous lu ces livres ? Qu'en avez-vous pensé ? Votre avis m'intéresse ! Et si jamais vous voulez faire une petite LC, je suis partante !

couv19790955   couv7729516   couv64329417   9782253032328-T   DUVERNOIS-COUVERTURE