northanger-abbey

    Northanger Abbey est un des romans les moins connus de Jane Austen, et c'est probablement pour cette raison que j'ai décidé de commencer mon exploration de l'oeuvre de cette célèbre auteure en le lisant en premier. L'essai a été concluant et me donne envie de poursuivre ma lecture des autres ouvrages, dont le célébrissime Orgueil et Préjugés.(qui se trouve dans ma PAL comme tous les autres romans d'Austen)

    J'ai trouvé de nombreuses qualitées à ce roman qui est constuit de façon originale pour l'époque (il a été publié en 1818). Composé de deux parties distinctes, ce roman est dans la première partie, une satire de la société anglaise du XVIIIè siècle qui prenait ses eaux dans la station balnéaire de Bath alors que la seconde partie est une véritable parodie d'un genre littéraire très en vogue à l'époque, le roman gothique. Dans les deux cas, l'humour, l'ironie et la caricature sont de mises et donnent une atmosphère particulière au roman et le place bien loin des standards de l'époque.

    Passons maintenant à l'intrigue principale du roman : Catherine Morland, une jeune fille naïve à l'imagination débordante, férue de romans gothiques et plus particulièrement des Mystères d'Udolpho d'Ann Radcliffe, accompagne ses voisins Mr et Mrs Allen à Bath, une célèbre station balnéaire. Elle y rencontre Isabella Thorpe, son frère John Thorpe, Eleonore Tilney ainsi que le frère de cette dernière, le charmant Henry Tilney. On suit tout au long de cette première et longue partie l'évolution des relations entre ces personnages, le déroulement sans grand intérêt de leur séjour à Bath entre bals, promenades, malentendus et commérages. Cette partie m'a semblé longue et assez pompeuse, même si j'ai senti de temps à autre de l'humour et une certaine ironie. Elle est néanmoins nécessaire pour annoncer la seconde partie qui est bien plus palpitante !

    Ainsi dans cette seconde partie, Catherine est invitée par les Tilney à séjourner dans l'Abbaye de Northanger (d'où le titre), un ancien monastère datant de l'époque gothique réaménagé depuis en domaine privé. Influencée par son imagination débordante et par sa lecture des romans gothiques, Catherine est persuadée de vivre une aventures digne des histoires d'Ann Radcliffe...

    Malgré un début d'intrigue long à se mettre en place, Northanger Abbey est un roman qui m'a plu par son humour, son ironie et son aspect novateur. En effet, Jane Austen écrit les premières pages de son roman dans un style particulier qui change totalement des descriptions habituelles. De plus, elle entame une réflexion sur le roman et son rôle sur les lecteurs en choisissant une héroïne envahie par ses lectures, qui ignore ainsi la réalité et les subtilitées des relations humaines et de la vie sociale car son rapport à la vie réelle est biaisé par son expérience avec la littérature féminine.

    Ce roman m'a en tout cas permit de découvrir l'univers de Jane Austen et de poursuivre mon exploration en lisant ses autres oeuvres mais il m'a aussi donné envie de le roman fétiche de Catherine : Les Mystères d'Udolpho d'Ann Radcliffe. 

Ce billet est ma première participation au challenge "Littérature Britannique Victorienne" chez Chasse-mouche sur Livraddict ainsi qu'au challenge d'Iluze sur Livraddict intitulé "Fant'classique".

wum7   challenge-fantclassique